Germaine LeGros, organisatrice du salon, se prête au jeu de l’interview Lyon-mariage.com :

  • Comment t’es venue l’idée de faire ce salon ?

Mon idée de départ était tout simplement de créer un événement qui soit à la fois chic, déco et décontracté parce que le mariage est avant tout un moment joyeux qu’on célèbre avec les gens qu’on aime. La convivialité et la bonne humeur était au cœur de cette journée car c’est une base indispensable, selon moi, pour de belles rencontres entre futurs mariés et prestataires. Je tenais aussi à montrer qu’on peut préparer un mariage tendance, mode, et déco ailleurs qu’à Paris.

  • Comment s’est déroulée la sélection des prestataires participants ?

Le concept s’appuie sur un parti pris de style assumé et une sélection de prestataires qui ont des univers qui se rejoignent et se mélangent harmonieusement. Je me suis donc tournée vers des créateurs dont j’apprécie le travail évidemment mais il était aussi primordial de construire une proposition cohérente, tout en ayant une certaine diversité.

  • As-tu été satisfaite de la fréquentation de cette première édition ?

Je suis ravie de la fréquentation de cette 1ère édition !
On a beaucoup fonctionné au bouche à oreille et nous avons aussi bénéficié de très jolies mises en avant sur des blogs et magazines comme Lyon Mariage par exemple. Nous avons reçu un super accueil et beaucoup de soutien et d’encouragements donc c’était super !

  • Quels ont été les retours des prestataires et/ou des visiteurs ?

Beaucoup de visiteurs et de prestataires découvraient le Château et j’en suis très heureuse car c’est un lieu qui vaut clairement le détour !
Tout le monde avait le sourire, de belles rencontres ont eu lieu, des contrats se signent donc je pense que l’objectif de cette 1ère édition est atteint.
C’était aussi l’occasion de découvrir de nouveaux talents du mariage et je suis particulièrement fière des prestataires qui m’ont fait confiance car ils sont tous super qualitatifs. J’ai reçu des mots adorables sur Facebook ou sur la boîte mail de L’AAM avant, pendant et après de ceux qui étaient venus, qui ne pouvaient pas venir et c’était génial.

Mon plus beau compliment de la journée par un futur marié :
“J’avais juré que jamais mais alors jamais je ne mettrais les pieds dans un salon du mariage. J’ai découvert votre événement et je me suis laissé tenté et je dois dire que vous m’avez bien eu !”.
J’ai évidemment dansé dans ma tête !

  • Quelles sont les choses que tu changerais (ou pas!) ?

Je n’ai aucun regret, ni sur le choix des prestataires, ni sur le lieu, ni sur les gens qui m’ont aidé à concevoir cette journée. Nous avons mis du cœur à l’ouvrage et de la sincérité et je pense que c’était visible… En revanche, j’ai de nouvelles envies !
Ce qui ne changera pas : L’AAM restera un événement “mode” tourné vers la création et la découverte de nouveautés. Une ambiance toujours chic mais simple et pas guindée car ce n’est pas le style de la maison !
Ce qui changera : la déco bien sûr 🙂, de nouvelles catégories de prestataires, un nouveau lieu, de nouvelles têtes certainement Je vois plus la suite avec des ajouts et quelques modifications plutôt qu’un grand bouleversement.
Fondamentalement L’AAM a trouvé son fil conducteur, il ne reste plus qu’à affiner.

  • Une nouvelle édition est-elle prévue pour l’année prochaine ?

C’est mon souhait en tous cas !
Je suis en train d’étudier les lieux possibles car j’aimerais expérimenter d’autres univers en terme de décoration et surtout surprendre…
N’ayez crainte, Lyon Mariage sera aux premières loges !